Murier miraculé de la place de la Bascule

Le Murier est utilisé depuis 2700 ans pour l’élevage du ver à soie. L’ industrie de la soie est arrivée dans le Pilat en 1536 et fit la richesse de St Julien pendant 3 siècles,laissant derrière elle un patrimoine architectural aujourd’hui restauré en habitations et ateliers d’artistes.

il se prélasse au soleil en 2016 après 3 ans de convalescence qui l'ont vu s'étoffer d'année en année.
il se prélasse au soleil en 2016 après 3 ans de convalescence qui l’ont vu s’étoffer d’année en année.

LE DRAME…………

le murier sous la neige du Pilat le 20 novembre 2013
le murier sous la neige du Pilat le 20 novembre 2013 photo claude bonnard

En été, le murier de la place de l’ Ancienne Bascule dispense son ombre bienfaisante sur la terrasse du restaurant. Arbre au feuillage tardif, ce 20 novembre 2013 la précocité de la neige s’abattant sur son feuillage encore fourni, fendait par son poids le tronc en deux.

 

 

 

 

Ce matin glacé de novembre, les habitués et les passants choqués se divisent en 2 groupes:

le-murier-de-la-place-de-l-ancienne-bascule-claude-bonnard
Le Murier coupé en deux par le poids de la neige le 26 novembre 2013 photo claude bonnard
  • les optimistes sont persuadés que la sylvestre victime est à même de continuer sa belle vie parmi nous, à condition de recevoir les soins et la pose d’une prothèse,
  • le 2° groupe déclare notre ami vert perdu corps et âme: un bon coup de tronçonneuse et on passe à la suite, une place sans arbre, sans ombre et sans âme.

 

 

 

 

Il est alors demandé au spécialiste des espaces verts de la commune de tout mettre en oeuvre pour le sauver: ses efforts seront couronnés de succès.